Ceci est une ancienne révision du document !


BUT DU PROJET :

Le projet est de créer une bibliothèque audio portable sans DAC ni Ampli, délivrant un flux numérique sur USB (et peut-être sur mini-jack).

PROJET :

ARCHITECTURE MATERIELLE :

Raspberry Pi > flux audio numérique > DAC/Amp USB Ou Arduino > flux audio numérique > DAC/Amp USB

A confirmer la possibilité de sortir en USB à partir de debian → Pas de Debian sur Arduino ! Si on doit partir d'une Arduino, il faudra le faire à la main.

Baladeur avec mémoire sur SD sans DSP ni amplification

taille ~ 11cm x 5cm x 2cm

RESSOURCES :

- Raspberry pi modèle A ( moins puissant moins énergivore ): http://raspberrypi.rsdelivers.com/product/raspberry-pi/raspberry-pi-type-a/raspberry-pi-type-a-single-board-computer-256mb/7568317.aspx

- Un écran :

- Chargeur USB batterie : https://www.adafruit.com/products/259

- Une batterie : https://www.adafruit.com/products/328

- Stockage : SD de 64go ou 128go (sur la Carte SD où se trouve le système ?)→ /, après tu peux partionner je suppose

voire potentiellement rajouter un second slot SD

- Des touches (x5): multidirectionnel 5 sens ou des boutons normaux https://www.adafruit.com/products/367

MODIFICATION HARDWARE :

- plusieurs port dessoudés : hdmi / powerup / RCA video / Jack

- Dimension écran :

- Capacité batterie : 5V en ? mAh, consomation raspberry pi 2W/h

- Calcul de l'autonomie : V*A/P=t

exemple avec une batterie 5V, 7000mAh : 5*7/2= 17,5h (avec aucune perte, donc le résultat devrait être autour de 15h)

- Optimisation de la consomation : http://www.raspberrypi.org/phpBB3/viewtopic.php?t=12387&p=134975 (réduction de la conso de 30% sur un rasp pi B)

MODIFICATION SOFTWARE :

Deux approches sont ici possibles à mon avis selon le type d'écran choisi et sa connectique :

  1. On prend un écran LCD qu'on connecte sur les ports GPIO, ça voudra dire que le système tournera en “aveugle” (comprendre on ne verra pas le système à l'écran) et on doit alors envoyer les informations sur l'écran lcd via une bibliothèque python déjà existante ( RPi-GPIO). Il faudra donc s'occuper de faire “parler” entre eux le système, l'écran et les boutons de manière grossière. L'avantage c'est que ce n'est pas bien gourmand.
  2. On prend un écran LCD/TFT/e-ink/etc qui se branche sur le composite et sera donc pour le RPi un écran “externe” et on verra le système et dans ce cas-là on peut configurer finement ce qu'on voit à l'écran et ne permettre que ça (le système se lance et bim on tombe sur le dossier Music où il n'y a plus qu'à sélectionner ce qu'on veut écouter) avec une gestion des boutons en GPIO. Le désavantage de cette solution est liée à sa consommation plus importante par rapport à la première solution.

Dans les deux cas, on peut se passer de X et par exemple lancer cmos ou moc dans le tty 1 (et virer le tty 2-6 ou quelque chose du genre pour gagner un peu de ram sauf si Raspbian le fait déjà de base).

Le deuxième truc marrant, ça va être de tester un maximum de DAC USB pour voir ceux qui sont pris en charge par le système et comment faire le cas échéant sans devoir sortir xbmc alias le bazooka.

DESIGN CASE :

- Bouton sur la tranche / facade avant?

- Case en silicone : température du moulage (résistance des différents composants)?

REFERENCES :

- Batterie : http://www.raspberrypi.org/phpBB3/viewtopic.php?f=65&t=13370

- Exemple d'ajout d'un écran (de vieux Nokio 4,5€) sur un Rpi : http://blog.idleman.fr/?p=1946

- Les différents connecteurs pour ércan sur Rpi : http://elinux.org/Rpi_Screens#interfacing_to_Raw_LCD_panels

- Listes de cartes son USB qui fonctionnent sur le RPi en modifiant un peu alsa (rien de méchant) : http://elinux.org/RPi_VerifiedPeripherals#USB_Sound_Cards