Avertissement : Ce topic s'adresse avant tout aux débutants et fera certains raccourcis techniques afin de pouvoir faciliter la compréhension de toutes les notions qui seront abordées. Merci de ne pas me sauter à la gorge face à ces simplifications.

Qu'est-ce qu'un casque ? Globalement, on pourrait simplement dire qu'un casque est constitué de plusieurs parties distinctes :

  • L'arceau et les différents systèmes de soutien au niveau du crâne ;
  • Les drivers ou transducteurs en français ;
  • Les (ear)pads ou oreillettes ou encore coussinets ;
  • Le câble ;
  • Les connectiques (Jack 3.5, 6,35, XLR 3 pins, XLR 4 pins).

Ces différents aspects seront abordés au fur et à mesure mais nous allons d'abord nous attarder sur la catégorisation qu'il existe au sein des casques. Les différences entre les casques nomades et sédentaires ainsi que les différences entre les casques ouverts et fermés.

Casques nomades ou sédentaires

Il existe en réalité une limite floue entre ces deux grandes catégories de casques. Il est dès lors difficile de les distinguer aisément. On ne peut dès lors pas tracer une limite claire ou des critères permettant de trier les casques dans une catégorie ou l'autre. On peut partir du principe que tout casque étiqueté nomade peut être à tout moment utiliser en dans un usage sédentaire tandis que l'inverse n'est pas vrai. Les casques pensés et construits avec l'usage sédentaire à l'esprit ont une isolation moyenne, voire inexistante pour les casques ouverts, ne permettant pas son usage à l'extérieur dans un environnement urbain ou bruyant. Ce n'est qu'un critère servant d'exemple afin de pouvoir pointer que c'est avant tout votre utilisation qui fera qu'un casque vous convient ou non. Toutefois, il existe des évidences mais également des exceptions à ce que j'avance ici. En effet, si on considère des casques dit ultra-nomades comme le Koss Porta Pro ou le Sennheiser PX-100, on se rend compte que leur isolation est inexistante de part leur conception. Tandis que des casques comme le Fostex TH-600 offrant une isolation correcte semble délicat à utiliser en nomade que ça soit part leurs caractéristiques techniques ou encore leur port léger sur la tête.

Koss Porta Pro
Koss Porta Pro

Face à ce concept flou de nomadisme, on peut mettre en avant des critères suffisants voire nécessaires permettant d'identifier un casque qui convient à des situations bruyantes sans oublier que des exceptions comme les casques ultra-nomades existent. En voici une liste arbitraire et non exhaustive qui m'est propre :

  • Une impédance basse (moins de 100 Ω) et une sensibilité élevée (supérieue à 100 dB) ;
  • (optionnel) Pliable ;
  • De conception fermée ;
  • Une isolation moyenne à bonne avec un clamping 1) ;
  • Un câble court (1,20 m à 1,60 m) possédant un jack 3.5 ;
  • (optionnel) Un câble détachable ;
  • Port supra-aural 2) ou circum-aural3) ;
  • etc.

Cette liste est à géométrie variable et incomplète selon les attentes de chacun d'entre vous. Il est donc nécessaire de comprendre et identifier vos besoins pratiques lorsque vous choisissez un casque qu'il soit nomade ou sédentaire. Cela permet de ne pas faire face à la déception d'un mauvais choix avant même d'avoir écouté le matériel acheté.

En résumé

Il existe une différence floue entre un casque nomade et casque sédentaire. Il est important de déterminer vos besoins et attentes dans le choix de votre casque. Dans le cadre d'une utilisation nomade, il est important de prendre en compte des facteurs-clefs comme l'isolation ou la longueur du câble afin de pouvoir profiter de votre matériel sans gêner votre entourage ou vous gêner vous-même. Si cela vous semble évident, il arrive régulièrement que des personnes non-averties se lancent sur des casques à l'aveugle sans prendre en compte des détails aussi importants que ceux-ci.

Casque ouvert ou fermé

Un casque ouvert n'isole aucunement les bruits venant de votre environnement extérieur et permet à chaque personne dans votre entourage de profiter de votre musique. Ce dernier est un phénomène qu'on nomme leak ou fuite. Si vous êtes dans un environnement sédentaire bruyant, tout ce que vous percevez sans le casque sera ajouté à votre musique.

Sennheiser HD-580, un casque ouvert
Sennheiser HD-580, un casque ouvert

Un casque fermé est conçu afin de ne pas percevoir l'environnement extérieur et que votre musique ne soit pas perceptible par votre entourage. Toutefois, l'exercice est exécuté de manière plus ou moins bonne selon les casques fermés. Que ça soit la conception de ce dernier ou la matière des oreillettes ou le clamping trop léger, l'isolation n'est jamais la même pour chaque casque. Certains isolent parfaitement comme un Sennheiser HD-25/Amperior ou un Beyerdynamic DT-150, d'autres s'en sortent moins bien comme le Fostex TH-900.

Fischer Audio FA-002 Modifié, un casque fermé
Fischer Audio FA-002 Modifié, un casque fermé

Certains parlent de casques semi-ouverts, il s'agit en réalité de casques ouverts qui fuitent de manière légèrement moindre que d'autres casques. Il est important de considérer leur usage comme celui d'un casque ouvert.

En résumé

Un casque ouvert fuite vers l'extérieur et permet de percevoir l'environnement tandis qu'un casque fermé permet de s'isoler de l'environnement extérieur de manière plus ou moins importante selon sa conception.

Les arceaux

Comme vous avez pu le constater en regardant différents casques sur Internet ou en magasin, il existe différents types d'arceaux selon les modèles et les marques. Certains peuvent être réglés à la morphologie de l'utilisateur tandis que d'autres sont une taille unique.

Certains fabricants ont leur propre système d'arceaux comme Audio-Technica et ses 3D-wings ou Precide et la forme si particulière de ses casques Ergo 1, 2 et AMT. AKG est connu pour ses arceaux contenant un bandeau de (simili-)cuir se reposant sur votre crâne afin d'améliorer leurs casques sédentaires (série K6xx, K7xx et K812). Vous trouverez ci-dessous différentes photos de ces systèmes.

Système 3D Wings d'Audio-Technica
Système 3D Wings d'Audio-Technica
Precide Ergo 2 ou AMT
Precide Ergo
AKG K812. Observez le bandeau
AKG K812, Observez le bandeau

Il existe des systèmes plus simples comme chez Beyerdynamic et de nombreuses autres marques sans pour autant que le confort en pâtisse. Il est important de noter que le confort est dépendant de votre physionomie. Un casque qui serait confortable pour vous ne le sera pas obligatoirement pour votre voisin.

Il est important de prendre en compte votre physionomie afin de s'assurer qu'un casque puisse vous aller. Un exemple couramment cité est l'AKG K550 qui possède un arceau relativement grand. Dès lors, les petites têtes ne pourront avoir un clamping suffisant et percevront un rendu sonore appauvri dans le bas du spectre. Ils auront également la sensation que le casque ne tient pas sur leur tête voire que les écouteurs sont trop bas par rapport à leurs oreilles.

En résumé

Il existe quasiment autant d'arceaux que de casques et certains ne peuvent pas convenir à votre physionomie. Si vous hésitez entre plusieurs casques, il est important de tenir compte de ce fait car même si le rendu sonore d'un casque vous convient sur le papier, cela serait dommage de ne pas pouvoir le porter car il est trop grand pour vous ou trop serrant.

Les drivers

Driver dynamique
Driver Isodynamique
Driver électrostatique
En résumé
1) Le clamping est la force avec laquelle un casque serre votre tête.
2) Qui repose sur les oreilles et ne les englobe pas
3) qui englobe les oreilles et repose sur les tempes