Do It Yourself : venez présenter vos fabrications et autres bidouillages
1 ... 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9 ... 34

Message Re: DIY électronique sédentaire hdg [DAC/AMP/DI ...] 07 Mai 2013 21:47

charlo89 a écrit:niveau potard, quels sont les grandes differences entre un atténuateur et un potentiometre type rk27 ?
Un rk27 c'est simple, ça marche bien :headphone: mais un atténuateur comme le delta 1 c'est aussi simple ? et si on veut un ampli symetrique, il nous faudra 2 atténuateurs ?
Pour moi un atténuateur ça permet de contrôler le volume avec une telecommande ou des boutons en façade.


Je crois que les potards sont fait avec des resistances CMS en serie.

l’intérêt de l’atténuateur mécanique serait alors de limiter le signal à 2 résistances, et en choisissant bien ses résistances en metal film 0.1% de tolérance, on est sur d'obtenir de bon résultats.

pour le delta 1 c'est le même principe, sauf qu'au lieu d'un swith mécanique, on a un switching electro-mecanique (avec des relais), certains diyers considèrent que les relais ne sont pas acceptable dans le signal path, pourtant, quasiment tout les sélecteur de sources fonctionnent avec... perso, j'en sais rien, je peux pas aider la dessus.

concernant

mettre directement le potentiomètre dans la boucle c'est plutôt ambitieux


Le LDR n'est ni un switch, ni un potentiometre au sens classique. Il s'agit d'une resistance variable dont la variation, et tout le circuit derriere la variation est isolé electriquement et ne fout pas la merde...

donc dans le signal path c'est juste une resistance dans la valeur bouge, c'est vraiment le truc le plus propre qu'on peut imaginer.

Le probleme c'est le matching des LDR quand il en faut plusieurs... la par contre... faut que le matching ait été fait par un pro. et apparement, y'a aussi un "probleme" pour avoir une variation linéaire, mais je n'en sais pas plus.

Message 08 Mai 2013 01:23

Ca fout la merde dans le sens où on est obligés de tirer des fils pour amener un montage externe et imposant au niveau des entrées d'un ampli-op. Donc éventuellement en tirant ces fils ont crée des parasites qui perturbent le bon fonctionnement de l'ampli. C'est la même chose si on utilise un rk27, un potentiomètre à résistance commutées, un delta1 etc.

Pour être parfaitement honnête je ne sais pas si ta conception de l'amplification modérée (on n'amplifie que le strict nécessaire et on atténue le moins possible) tient vraiment la route. Dans la cadre d'un ampli-op, le gain est infini (en réalité très grand), et on n'a un fonctionnement linéaire et un gain faible que parce qu'on applique énormément de rétroaction. Donc on amplifie beaucoup et on atténue (pour faire simple) au travers de la rétroaction beaucoup également.

Peut-être que si tu veux respecter tes principes de conception audio élégante il faut te tourner vers des étages qui ont des gains en boucle ouverte très faibles. Ainsi on n'amplifie vraiment que ce que l'on veut. Mais alors exit les amplis-op monolithiques.

Message 08 Mai 2013 09:26

GourouLubrik a écrit:Je crois que les potards sont fait avec des resistances CMS en serie.

Non je pense que c'est une technologie à piste carbone (il n'y a pas de sentation de déplacement pas à pas, c'est continu). Un curseur se déplace sur une piste et permet de se déplacer sur le diviseur de tension. Sur le bourns dont j'ai parlé c'est le même principe sauf qu'on remplace le carbone par un plastique spécial qui est un peu conducteur. Audiophonics vend un atténuateur à résistances commutées qui ressemble à l'alps mais c'est un clone.

Message 08 Mai 2013 13:06

Une unité 19 Pouce superbe Image, quelle est la fonction des 2 cartes de droite.
charlo89 a écrit: si on veut un ampli symetrique, il nous faudra 2 atténuateurs ?
je me pose la meme question.

Message 08 Mai 2013 13:35

clsidxxl a écrit:quelle est la fonction des 2 cartes de droite.

Il a monté deux amplis avec alimentations différentes dans un seul boitier. D'où les deux sorties jack et deux atténuateurs de volume.
clsidxxl a écrit:je me pose la meme question.

Oui traditionnellemment on fait comme ça, et si on veut que ça soit plus pratique on les monte sur le même axe. Eventuellement on peut monter un atténuateur en configuration "shunt attenuator" de sorte qu'on a alors besoin de seulement un attenuateur deux voies, même pour une config symétrique. Cette image explique peut-être mieux le principe : http://kandkaudio.com/images/shunt.gif

Message 08 Mai 2013 13:49

Merci Bidoux.Et en terme de qualité,les 2 montages ce valent ?

Message 08 Mai 2013 14:05

Je sais pas du tout ce que c'est le deuxième. A vue je dirait qu'il y a une paire de régulateurs + une paire de transistors pour un push-pull (donc 4 transistors sur radiateur par carte). Donc ça serait une configuration ultra-classique (et ultra chiante  :mrgreen: ) de type canor tp10, rsa hr2 toussa ...A prendre avec des pincettes, j'en sais rien en fait ...
edit : ce n'est pas un simple push pull c'est un diamond buffer, il y a en fait deux transistors par radiateur sur la deuxième paire de radiateur (cf lien de gouroulubrik)

Le wire même si c'est du tout monolithique a l'air plus intéressant. Par contre le mettre dans un boitier comme ça c'est du délire, ça flotte complètement, c'est du 49 1/2 là  :P

Message 08 Mai 2013 15:14

L'autre ampli est un RJM Sapphire
http://phonoclone.com/diy-sapp.html

Je vous conseille de lire cette page, car c'est très interessant, il y a beaucoup d'explication sur la conception et le fonctionnement.

Pour moi, le problème des production de RJM est qu'il n'y a aucune mesure... juste quelques simulations.

La ou the wire est conçu pour la meilleure performance objective aux mesures, via l'utilisation d'opamp et de composants CMS.
Le sapphire prend le chemin inverse, utilisant des topologie classiques, avec du diamond buffer discret et des composants classiques à broches, mais n'étant pas mesuré par autre chose que les oreilles du concepteur.

Message 08 Mai 2013 15:46

merci gourou, j'ai rectifié ma réponse.

Les performances objectives c'est un très grand mot. On ne mesure que ce qu'on veut mesurer. On sait faire des amplis avec zero noise floor, zero crosstalk et zero thd. Ya pas réellement de challenge, on envoie un ampli-op dans le tas et il fait le boulot pour nous. On rajoute une alimentation sympa et c'est plié.

Ya un type sur diyaudio avec en signature la citation de quelqu'un qui dans les années 40 expliquait que la mesure de la thd n'était pas une information pertinente pour un ampli. Il faut savoir que depuis on fait 1000 ou 10000 fois mieux que ce qu'ils savaient faire à l'époque.

C'est intéressant d'avoir un fil conducteur et un objectif très précis, mais pour moi ce n'est pas vraiment l'accomplissement ultime. Enfin c'est surtout que j'aime bien quand ça chauffe et que ya des lampes partout  :(l) Un vrai idiophile  :mrgreen:

Message 08 Mai 2013 16:44

Merci pour vos explications,mais je me suis mal exprime :sleep: ,je voulais connaitre votre avis sur le shunt attenuator us double atténuateur .

Message 08 Mai 2013 20:44

Avantage pour le double atténuateur :
[*] impédance de charge constante pour la source

Avantage pour l'atténuateur shunt :
[*]"Se retire du chemin du signal" on peut le voir avec le schéma que j'ai posté : http://kandkaudio.com/images/shunt.gif Bon après il faut voir quel sens on donne à ça. Le chemin du signal est un concept qui simplifie énormément pour faciliter la compréhension, mais ça n'a pas de réalité concrète.
[*]Si on met des résistances d'excellent qualité alors l'appairage a moyen d'être bien meilleur que pour un atténuateur quad.
[*] C'est moins cher qu'un quad, quoique si on commence à mettre des vishay foil machin la facture grimpe sévère.

Dans le deuxième cas l'impedance d'entrée n'est plus constante, c'est pas trop grave si on est déjà un étage après la source (par exemple en intercalant un transformateur entre la source et l'atténuation).

Message 16 Mai 2013 19:47

GourouLubrik,toujours pas de nouvelles du Wir.Je suis intéressé par l'interface Amanero,je possède actuellement une interface Audio gd V2 DSP avec chips Tenor 8802  http://www.audio-gd.com/Pro/dac/DIv2/DIv2EN.htm ,pense tu qu'il y a une différence qualitative entre les deux.

Message 17 Mai 2013 10:42

très honnêtement, je n'en sais rien... ce sont 2 produit différents:

le DI-V2 sort exclusivement du spdif alors que l'amanero sort exclusivement de l'i2s.

L'amanero supporte le DSD512 et le 32bits/384khz...  l'audio-gd se limite au 24Bits/192khz

Pour moi, le but à atteindre en matière d'interface usb est de pouvoir reussir à le faire fonctionner de manière synchrone ou pseudo-synchrone avec le dac. chose possible uniquement lorsque qu'on fait l'implémentation soit meme, sans quoi chacun à sa clock et le la transmission est alors asynchone.

Je surveille également la futur version de la Wave IO de Lorien... Les diyaudieux les plus hardcore veulent impérativement une isolation galvanique de l'usb.

Message 18 Mai 2013 16:29

J'ai vu sur le site de Hifiduino qu'une nouvelle Wave IO était a l'étude,soit j'essaie l'Amanero en groupe by,soit j'attends la nouvelle Wave IO.Le kit 'Ian asynchronous I2S' http://www.diyaudio.com/forums/group-bu ... p-buy.html  a l'air d'être très intéressant,si j'ai bien compris la carte s'insère sur la ligne de sortie  I2S  d'une interface style Amanero-Wave IO...,et permet un reclocking de qualité,juste?

Message 23 Mai 2013 15:28

Voysto a écrit: Ca m'interesse grandement, j'attends le retour avec impatience :)

Je l'ai enfin reçu ... Je vais voir si j'arrive à faire quelque chose de correct avec tout ce que j'ai sur les bras  :mrgreen:
Image
(c'est la petite carte en haut à droite)
1 ... 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9 ... 34