Au Bistrot, on parle de tout et de rien... Mais surtout de rien !

Message Re: Mais t'es qui toi ? (Présentez-vous !) 06 Mar 2020 18:53

A part un sennheiser hd25 franchement je ne vois rien d'autre... ^^

TheFly a écrit:Je cherche désespérément un casque on ear sympa pour compléter.

Message 07 Mar 2020 10:27

J'ai peur qu'il ne soit pas assez fun, trop sérieux et analytique. Il faudrait que je l'essai pour voir :).

Message 07 Mar 2020 15:10

Bonjour à tous.

Petite présentation :
Prénom: Vianney
Ville: Le Mans
âge: 40 ans
Centres d'intérets: Musique, jeux video, nouvelle technologie, mdr, figurinisme (un geek quoi....)
Baladeurs : iPhone , Astell&Kern KANN Cube
Casques : Sennheiser HD650, B&W PX7.
Intra : Sennheiser Momentum In Ear (j'aime pas du tout) , Earsonics Purple
Votre style de musique : Majoritairement du Rock 70/80 et du Blues.

Message 07 Mar 2020 19:40

Salut et bienvenu !
Y a une section rock / blues psyché pour y poster tes morceaux préférés  :headphone:

Message 23 Mar 2020 14:51

Hello tous,

Je viens sur ce forum depuis peu mais je n'étais jamais intervenu.
Je me présente rapidement.

Prénom: Luis
Ville: IDF
Age: 48
Centres d'intérets: VTT, Musique
Baladeurs, casques, intra (...): iPhone 6s / Grado Labs Prestige SR125 / Bowers & Wilkins P5
Votre style de musique?: J'acoute un peu de tout.  :mrgreen:

Je me suis abonné à Tidal en HiFi. Je profite aussi des musiques Master avec l'abonnement. La qualité est top avec mon casque Grado SR125 dont j'en suis hypre content. Je l'utilise essentiellement à la masion avec mon smartphone/Tidal Hifi/Master.

J'ai commencé à regarder les DAP. Quelques uns me plaisent bien mais je dois d'abord économiser. Cela me permettre de continuer à lire le forum et les différentes sites afin de mieux comprendre le monde de la HiFi.

@+

Message 29 Mar 2020 12:53

Bienvenue  :jap:

Message 30 Mar 2020 11:21

J'ai beaucoup appris, de beaucoup, ici. Et avec le système qui est le mien, sans doute le meilleur qu'il m'ait été donné d'avoir, pourtant j'ai beaucoup plus que la soixantaine et donc j'en ai possédé des trucs audiophiles français Esart, etc..., américains des Koss (ah mon Pro 4AAA avec lequel je me voyais à Chicago avec le CSO et Claudio Abbado, en écoutant la 2ème symphonie de Gustav Mahler ou au Musikverein à Wien avec Johannes Brahms et Maurizio Pollini ),  des japonais si beaux avec des alimentations dignes de ce nom avant la mode slim-line, des anglais Nytech, Naïm, etc…

Je dois beaucoup à certains rédacteurs de Diapason, Paul Melcion, Jean-Marie Piel, Denys Lemery, Yves Marzio, ou des producteurs comme  Jacques Merlet.
Quand on a l’âge d’avoir pu acheter à leur sortie Sergent Pepper des Beatles, les premiers Johann Sebastian Bach de Gustav Leonhardt ou Nikolaus Harnoncourt, etc… je mesure, je sais ne jamais les avoir aussi bien écoutés, aussi longuement aussi bien entendus, aussi bien chéris qu’avec le petit système TN qui est le mien aujourd’hui, certains aussi ici et ailleurs (je pense aux Chinois) ma reconnaissance éternelle, qu’ils le sachent, mon message n’est pas si définitif et on peut espérer de vertigineuses écoutes pour l’avenir.

En une vie d’amateur d’écoutes de la musique enregistrée, monter tant de paliers pour arriver à son graal audio en s’accommodant des contraintes techniques, familiales &financières.
Un système à ne plus se poser de questions ( à se lasser qu’elles taraudent) celles journellement récurrentes, du bien-fondé de son installation, manque-t-il de ceci, de cela ? Et ces sources : LPs, CDs, LPs, CDS, combien de va-et-vient?

Et si le ISN H40 en était un comme un point final, un d’orgue ?

Je sais bien qu’il faut toujours se méfier des premières impressions auditives, et les débuts avec ces intras furent si décevants, peut-être par défiance envers ce qui en transducteur ne va pas à la simplicité de mise en œuvre, peut-être parce que j’avais vécu exclusivement les semaines précédentes avec les merveilleux TRI I3, leur luminosité, leur transparence, leur chirurgicale image sonore, les placements immuable au millimètre des instrumentistes ;  je ne suis plus très reconnaissant avec eux qui ne méritent, vraiment pas, que je les laisse se reposer.

C’est que ces ISN H40 sont devenus si diaboliques, si magiques à mes oreilles !
Jusqu’à laisser un système sédentaire élaboré peaufiné au long des jours et des années ?
J’ai appris à être un partisan du haut rendement des transducteurs, comme à l’école Georges Cabasse et toujours été du côté plus JBL, Klipsch etc… que B&W, KEF, Quad, etc… ce qui oblige à être rigoureux pour les amonts, et ces ISN H40 sont très sensibles, ce qui parfois cause quelques désagréments.
Mais cette sensibilité ne signifie pas qu’ils n’aient pas besoin d’une solide alimentation, non seulement de qualité musicale mais aussi techniquement : qu’elle assure, souvent certaines critiques que je lis sur la qualité, la quantité, la rapidité, l’impact des graves viennent de déficience d’alimentation et avec les systèmes nomades elles pêchent souvent par leur batterie qui pour le moins doit être très chargée. Et bien sûr il faut se garder de porter un jugement avant que l’électronique en amont ait eu un certain temps de chauffe.
Autre point très important pour ces ISN H40 est la qualité de la sortie USB des sources, avec leur susceptibilité à tous les éléments de connections, les adaptateurs (catastrophiques souvent, mieux vaut les éviter et essayer de les supprimer) : toutes ces choses finalement pas anodines et qu’au fil du temps auxquelles on porte attention,  câbles en essayant de les soigner, de les raccourcir, y compris les USB, et jamais dans ma vie je n’ai eu un transducteur qui m’oblige à être précautionneux à ce degré.
Et dans tout cet arsenal d’attention, le câble DAC/AMP vers IEM permet si évidemment de peaufiner l’excellence de son écoute et encore enrichir le plaisir d’écoute, pour moi ce sont de merveilleux et subtils égaliseurs, pas seulement « augmenter » graves, aigus, médiums aussi leur enveloppe, leur « couleur ». Et prendre garde avec ces câbles de ceux qui tendent à salir le message, et il y en a aussi chez ISN !

Mais en fait, la musique coule si évidente avec ces ISN H40, nul même besoin de fermer yeux, naturels comme concert, les beautés et couleurs sonores, sons comme en liberté, agilité, avec leurs dynamiques qui semblent infinies, la rapidité des transitoires, l’atmosphère si bien rendue des lieux d’enregistrement, les reliefs de reproduction, les premiers pupitres, les arrière plans
Ces salles, ces studios réverbérés ou feutrés ou mats, ces échos, ah ces enregistrements « live » ! Ces sons renvoyés par les murs ou les plafonds !

Cette confondante aisance sonore, souveraine sur tous les types de musique avec les notes jusqu’au cœur et pas que leur enveloppe !
La reproduction aérée des sons est la clé de l’excellence musicale de ces ISN H40.
Ces notes qui alors ne se chevauchent pas si elles ne le doivent pas.
Les vibrations transmises, ainsi : le pincement des cordes des instruments avec  finesse, notes ténues et tenues, leur terminaison jusqu’à ce qu’elles ne puissent plus respirer. Sensation, présence  des musiciens qui jouent à voir mouvements bras, archets, doigts.
Ou l’air brassé par explosions, déflagrations des percussions, des bois, les nappes sonores en strates, leurs inflexions, les vagues musicales qui submergent avec l’incroyable soundstage de ces IEM et ces masses orchestrales !
Et puis cet air entre musiciens, et alors on découvre, détaillés, qu’ils sont plus nombreux qu’on ne l’avait jamais pensé, pupitres de cordes, chanteurs dans les chœurs, hommes et femmes bien différenciées, la distance entre les chanteurs, entre eux et l’orchestre, des micros, pas de platitude, du relief, de la présence, du détail sans jamais se départir de l’homogénéité des pupitres !

Et ces voix, leur présence, timbrées, belles, veloutées ou éraillées,  susurrées ou criées,  de chair de sang, à déchirer le cœur et la tête mais pas les oreilles parce qu’elles ne semblent pas comme trop souvent être d’ectoplasmes !
Parce que l’autre immense qualité de ces ISN H40 et cela a été si intelligemment rapporté par DarkZunicorn c’est le côté terrien de la reproduction.
Et c’est incroyable comme cela donne une personnalité à ces écouteurs !
Mais oui, les musiciens, les orchestres, les chœurs, les solistes chanteurs ou instrumentistes, les pieds au sol et la masse sonore nébulisée dans le lieu d' exécution dans  un tellurique magma ou un frémissement, un papillonnement sonore à envahir, à toucher l’auditeur.
L'air, toujours! Et la terre ! Et les Hommes ! Dont malgré de longues années d’écoutes je n’avais jamais pu même imaginer qu’un enregistrement musical puisse faire ressentir les magies, les rêves, les vibrations, les émotions, les transes du concert !

Et alors, on ne se pose plus de questions sur les graves, les médiums, les aigus, le respect des timbres , la dynamique, les transitoires, l’analytique, ni même les détails ou la transparence ou la clarté de leur rendu, aussi parce que cette musicalité est appréciable pendant de très longues sessions, tellement naturellement, sans fatigue auditive aucune, à pouvoir respecter les merveilleux compositeurs musiciens, producteurs, ingénieurs du son, les comprendre enfin peut-être, leurs sensibilité, leurs intentions musicales et aussi  les prises de son mieux appréciées, souvent mal jugées, même les enregistrements mono si éprouvants au casque et que dire des récentes, produites avec les nouveaux microphones, cette inimaginable superlative inouïe reproduction par ces ISN H40 !
Et quelquefois, faudrait-il se dire que tout cela c’est trop, trop staccato, trop legato, trop apollinien, trop dionysiaque? … Faudrait-il se demander si tout cela est bien réel, ne pas trop penser à leur tarif ?

Alors, voilà j’ai essayé d’exposer l’autre dimension auditive que m’ont apporté ces ISN H40 pour toutes ces créations humaines qui me bouleversent si merveilleusement honorées par de si magnifiques interprètes , et j’écoute encore et superlativement Claudio Abbado, Gustav Mahler, etc…

Les D 959, 960, 956 D. XXX…de Franz Peter Schubert…
Les BWV  X, 82, XXX, XXXX... de Johann Sebastian Bach
Les K 466, K XXX… de Wolfgang Amadeus Mozart
Bitches Brew de Miles, etc…
Les Pure de Monk, etc...
The End des Beatles ou des Doors
Les Op. 115, XX, XXX de Johannes Brahms
Etc…Etc…


Alors, oui, je n’ai pas assez bien remercié ceux qui sur Tellement Nomade ont œuvré pour tous ces bonheurs avec ces ISN H40, écouteurs de ma vie et de ma mort, certainement.


Ce qui aurait dû être mon premier message sur Tellement Nomade sera en fait l'avant-dernier. Je devrais demander l’effacement de tous mes messages, mais en fait peu importe ce qu’il en serait fait. Et puis j’ai des choses plus importantes à accomplir…
J’ étais venu ici pour lire  et apprendre:  à écouter mieux, à lire mieux ma musique, à entendre mieux nos chers musiciens, à être en gratitude – pour tout ce qu'ils nous offrent, nous donnent - à un certain niveau d’excellence de notre matériel d'écoute, qu'il soit surtout le plus musical possible.
Ma signature est explicite, si TNienne.

J'ai beaucoup appris, de beaucoup, ici. Et avec le système qui est le mien, sans doute le meilleur qu'il m'ait été donné d'avoir, pourtant j'ai beaucoup plus que la soixantaine et donc j'en ai possédé des trucs audiophiles français Esart, etc..., américains des Koss (ah, mon Pro 4AAA),  des japonais si beaux avec des alimentations dignes de ce nom avant la mode slim-line, des anglais Nytech, Naïm, etc…

Je dois beaucoup à certains rédacteurs de Diapason, Paul Melcion, Jean-Marie Piel, Denys Lemery, Yves Marzio, ou des producteurs comme  Jacques Merlet.
Quand on a l’âge d’avoir pu acheter à leur sortie Sergent Pepper des Beatles, les premiers Johann Sebastian Bach de Gustav Leonhardt ou Nikolaus Harnoncourt, etc… je mesure, je sais ne jamais les avoir aussi bien écoutés, aussi longuement aussi bien entendus, aussi bien chéris qu’avec le petit système TN qui est le mien aujourd’hui, certains aussi ici et ailleurs (je pense aux Chinois) ma reconnaissance éternelle, qu’ils le sachent, mon message n’est pas si noir et on peut espérer de vertigineuses écoutes pour l’avenir.
Mais aujourd'hui, je ne vais rien dire de plus de personnel pour ne pas alourdir ce que je vais écrire et ce seront mes derniers mots ici: je suis vraiment navré de ce qu'on peut lire sur un certain fil dont on se demande ce qu’il vient faire en ouverture de la liste des messages ; il est si décevant, si navrant de lire certains mots de certains qui en ont écrit de plus beaux
Alors, bien évidemment cela me manquera de ne plus cliquer sur ma petite fenêtre TN, mais peut-être pas tant que cela si c'est pour me trouver avec des mots irresponsables, inconséquents, facebookiens ou au niveau des lamentables commentaires d'articles de journaux, et je trouve que je suis gentil, là.
Comme beaucoup en face de tant de mots blessants, condescendants, suffisants, fascisants, le mieux est de faire silence ou de l’écouter, et pour ce qui me concerne ma musique,  mes musiciens, mes combo iems viendront l’agrémenter

(P.S:Je m'en voudrais avant de partir de ne pas  dire à tous ceux qui ont mis de gentils messages à  mon égard, qu'ils m'ont beaucoup touché et ils savent bien ce que cela signifie, de tout cœur  avec eux, merci :headphone:  )

Message 30 Mar 2020 11:48

Hé Bé…

Message 30 Mar 2020 11:56

Farewell Drymi et surtout bonne musique  :jap:

Music is the best (Frank Zappa)

Et surtout prends soin de toi et de tes proches.

Ca c'est important  (Y)

Message 30 Mar 2020 12:13

Drymi a écrit:Mais aujourd'hui, je ne vais rien dire de plus de personnel pour ne pas alourdir ce que je vais écrire et ce seront mes derniers mots ici: je suis vraiment navré de ce qu'on peut lire sur un certain fil dont on se demande ce qu’il vient faire en ouverture de la liste des messages ; il est si décevant, si navrant de lire certains mots de certains qui en ont écrit de plus beaux
Il y a des milliers de topics sur TN. Tous ne sont pas reluisants, et c'est peu de le dire s'agissant du topic covid-19, mais d'une part nul n'est obligé de lie lire, d'autre part jeter tous le reste comme on jette le bébé avec l'eau du bain me semble assez navrant. La notion de partage sur un forum public ne peut s'inscrire dans un écrin de beauté et de pureté. Nul n'est parfait, et tu ne l'es pas non plus, Drymi. Prends soin de toi.

Message 30 Mar 2020 12:59

Bah si : moi je suis beau et pur !  :sneaky:
:mrgreen:

Message 30 Mar 2020 14:42

LeFaucon a écrit:Bah si : moi je suis beau et pur !  :sneaky:
:mrgreen:


Je pense que l'on sera tous d'accord  (Y)

Bon sauf deux personnes...  :-S

:mrgreen:

Message 30 Mar 2020 15:14

LeFaucon a écrit:Bah si : moi je suis beau et pur !  :sneaky:
:mrgreen:


A moins que ce ne soit Bure et peau ... :p

Message 09 Avr 2020 09:02

Bonjour les TNiens.

Prénom : Ahmed
Ville : Paris
âge : 43 ans

Centres d'intérets : Musique/ Sport/ Sports Mécaniques en tête le MotoGP et la F1/ Aquariophilie et bien d'autres centres d'intérêts.
Baladeurs, casques, intra (...) : Fiio X1II, Hidizs AP100, Pioneer XDP-300R, ATH-MSR7NC noir, ATH-MSR7 marron, Sony MDR-1A, Campfire Orion, Blon BL-03, Revonext QT2S.
Votre style de musique? : Essentiellement du Métal Progressif, Heavy Métal, du bon vieux Hard Rock, un peu de Jazz/Jazz Fusion, très peu d'Electro genre (New Rétro) et encore plus rarement du Classique, mais je reste assez ouvert et curieux en terme de musique et ne me m'arrête pas aux seuls styles musicaux que j'ai mentionné.
Autres : Nouveau inscrit mais je connais et fréquente le forum depuis quelques années déjà.

Et pour finir je vous souhaite a tous bon courage pour le confinement et faites attention à vous et à vos proches.

Message 09 Avr 2020 09:10

Bienvenue Ahmed !
Mais aussi à Luis et Kallyx !

Merci, prenez soin de vous également. (Y)