Au Bistrot, on parle de tout et de rien... Mais surtout de rien !

Message Re: La casse physique 28 Mai 2019 14:55

Ah moi c'est le dos qui m'a fait souffrir. Hernie discale et pincement. À force de mal me tenir à cause de la douleur j'ai commencé à souffrir des genoux au point de plus pouvoir faire de longues marches. Jusqu'en février 2018 où j'ai décidé de perdre du poids. Actuellement je frôle les -40 kilos. Refonte de mon alimentation et gym matin et soir. J'ai maintenant mal au dos une fois tous les mois, alors qu'avant c'était en permanence. Les soucis de hernie sont toujours là, mais le fait d'être plus léger et plus musclé ça a sacrément amélioré mon quotidien.

Message 28 Mai 2019 15:39

Si vous voulez un avis les articulations c’est comme les voitures c’est pas fait pour durer éternellement et plus ont les utilise plus on les use, que ce soit le cartilage, les ligaments, tendons, ménisques et autres tout s’use. Le sport est bon pour pas mal de choses, les os notamment car en les dynamisant il les renforce, le cœur, les poumons etc....mais pas pour les articulations, boire ou conduire il faut choisir.

Le moins toxique pour les genoux: le vélo à plat, le plus toxique: tous les autres.
Je passe mes journées à voir des gus qui vont se retrouver avec des prothèses partout avant 65 ans parce qu’on leur a dit que le sport c’est bon pour la santé :loool:

Message 28 Mai 2019 15:43

Depuis que j'ai arrêté le sport (corset pendant 3ans), j'ai certes pris 25 kilos mais plus jamais aucun problème physique...

Message 28 Mai 2019 15:45

+1 a part que j’ai jamais commencé, pas le temps entre le boulot et la musique  :loool:

Message 28 Mai 2019 17:02

Lucius a écrit:Je lance ce topic dédié à vos avis persos sur certaines blessures.

J’ouvre le bal avec mon genou gauche. Depuis un an, j’ai le ménisque fissuré. En ce qui concerne cette blessure, j’entends un peu de tout... Enlever, pas enlever. Vivre avec. Recoudre. Exercice adaptés. Etc...

Pour le moment, avec un médecin spécialisé, on a tenté le « recollage ». J’ai 34 ans et j’ai clairement trop forcé sur mon genou...

Est-ce que vous avez une expérience dans le domaine ? Des conseils?

Et n’hésitez pas à partager d’autres blessures au diagnostic qui divise!

Merci

Bonjour,
je me garderais bien de donner des conseils, les médecins sont là pour ça. Mon expérience est : ménisque droit fissuré (un morceau partait), synovie qui fuitait, arthrite et rupture des tri-jumeaux, mais j'ai 20 ans de + tout de même et a priori, ça change beaucoup de chose sur la manière d'aborder le sujet. De ce que j'ai compris, plus on est jeune plus les toubibs sont tentés d'opérer. A l'inverse, pour moi qui suis plus vieux, on m'a interdit de continuer le sport (vélo, running...) pendant 6 mois d'abord, le temps de ressouder. Résultat : nib. Donc, infiltrations : nib itou. J'ai fini avec scanner + echo pour une opération par un spécialiste. Ca va beaucoup mieux maintenant, mais ils ont réussi à me faire perdre 17 mois et prendre presqu'autant de kilos (je ne bougeais plus), donc rééducation difficile. Comme j'avais trainé longtemps, les ligaments ont épaissi mais sont restés fragiles. La reprise du sport et la perte de poids ont clairement améliorés la situation. Le mieux comme activité, selon les toubibs, est la natation mais je déteste ça.
Si j'ai compris, dans ton cas, il tente de recoller sinon ce sera un changement. Je connais prothèse et demi-prothèse. Dans les 2 cas, le background sportif compte énormément pour la récupération. Le top que je connais, c'est un ami guide de montagne de 80 ans qui s"est fait poser une demi-prothèse l'an dernier et qui aujourd'hui regrimpe les sommets.

Message 28 Mai 2019 19:18

À 55 ans, on m'a retiré 50% de mon menisque intérieur droit il y a... 6 heures.
J'ai d'abord ressenti une vive douleur en me relevant après m'être agenouillé.
Pourtant je n'ai jamais été un grand sportif. Pas assez, peut être...

Message 28 Mai 2019 22:49

Comment ne pas voir en tous ces gens qui courent sur des surfaces dures, l'usure irrémédiable de leurs articulations... (le revers de la médaille de la mode du running)
Faire du sport cela ne s'improvise pas, échauffer/étirer, réparer et entretenir (ostéopathie, chiropraxie, etc...), doser et écouter son corps.
Clairement sportif je ne lésine pas sur ce que me dit mon corps et ses sensations. Mon médicament : la natation mais il faut bien savoir nager je veux dire techniquement.
Je ne cherche surtout pas l'épuisement et la dépendance, mais c'est un genre d'hygiène de vie pour me taper des gueuletons monstres quand j'en ai envie  :mrgreen:

Prévenir la casse physique, je ne juge pas, mais c'est aussi faire le deuil de la performance, contexte et concept pourtant bien en vogue dans nos sociétés modernes.

Bon courage peuple sportif

Message 29 Mai 2019 07:10

Tout à fait d’accord Storm.

Quand je parle running avec des quadra sportifs, ça se résume toujours à des questions sur la distance et le temps, comme si la performance était forcément l'objectif recherché  :-?

Message 29 Mai 2019 07:25

Tous les sports sont techniques, le mouvement est hyper important. Quand je vois des runners faire des grandes foulées et se tuer les jambes ça me choque.

Ce que je recherche, en course comme en rameur (pas simple la technique) c'est le mouvement le plus fluide possible...

Message 29 Mai 2019 07:45

Storm a écrit:Comment ne pas voir en tous ces gens qui courent sur des surfaces dures, l'usure irrémédiable de leurs articulations... (le revers de la médaille de la mode du running)
Faire du sport cela ne s'improvise pas, échauffer/étirer, réparer et entretenir (ostéopathie, chiropraxie, etc...), doser et écouter son corps.
Clairement sportif je ne lésine pas sur ce que me dit mon corps et ses sensations. Mon médicament : la natation mais il faut bien savoir nager je veux dire techniquement.
Je ne cherche surtout pas l'épuisement et la dépendance, mais c'est un genre d'hygiène de vie pour me taper des gueuletons monstres quand j'en ai envie  :mrgreen:

Prévenir la casse physique, je ne juge pas, mais c'est aussi faire le deuil de la performance, contexte et concept pourtant bien en vogue dans nos sociétés modernes.

Bon courage peuple sportif

Tout à fait d'accord (sauf sur la natation, je peux pas  :@). L'intérêt du sport, c'est l'entretien, la sensation, les endorphines. Mais les accidents arrivent. Pour mon genou, le pied s'est coincé dans une racine et le corps est parti de travers... Et à ce moment, tu t'aperçois que la pratique régulière aide fortement à récupérer, pas la compétition.

Message 29 Mai 2019 08:13

Storm a écrit:Prévenir la casse physique, je ne juge pas, mais c'est aussi faire le deuil de la performance, contexte et concept pourtant bien en vogue dans nos sociétés modernes.


Est-ce que tu pourrais m'éclairer sur ce point : en quoi faire du préventif (renforcement, flexibilité, mobilité, osthéo/chiro, etc...) par rapport aux potentiels traumas aurait un liens avec la performance?

Message 29 Mai 2019 08:18

La performance c'est le dépassement de soi. Donc potentiellement plus de blessures.
Le préventifs comme tu l'appelles n'a rien à voir ! Storm veut juste dire que si tu fais ton sport "à fond" tu vas probablement te blesser tôt ou tard. A l'inverse, si tu ne veux pas te blesser, tu n'auras pas les mêmes performances.

Message 29 Mai 2019 08:36

Niklos a écrit:La performance c'est le dépassement de soi. Donc potentiellement plus de blessures.
Le préventifs comme tu l'appelles n'a rien à voir ! Storm veut juste dire que si tu fais ton sport "à fond" tu vas probablement te blesser tôt ou tard. A l'inverse, si tu ne veux pas te blesser, tu n'auras pas les mêmes performances.


Pour moi l'inexpérience/méconnaissance est un facteur plus important de blessure que la performance pure.

Message 29 Mai 2019 10:57

Un fan de vtt qui fait des sauts m’a dit « t’es jamais tombé ? T’as jamais sauté « .  

Le vrai problème que je soulève, c’est pas la prévention mais quand c’est trop tard (mon cas). Dans mon entourage, personne ne m’a conseillé. Je me suis fait confiance. Sauf que... j’ai bien fréquenté un club d’athlétisme mais c’était des bourrins.

Donc la vrai question aujourd’hui pour moi (je ne suis plus dans la performance mais je l’ai été), c’est comment continuer avec un ménisque fissuré ?

A vélo visiblement

Message 29 Mai 2019 15:09

Ony a écrit:
Storm a écrit:Prévenir la casse physique, je ne juge pas, mais c'est aussi faire le deuil de la performance, contexte et concept pourtant bien en vogue dans nos sociétés modernes.


Est-ce que tu pourrais m'éclairer sur ce point : en quoi faire du préventif (renforcement, flexibilité, mobilité, osthéo/chiro, etc...) par rapport aux potentiels traumas aurait un liens avec la performance?


L'idée c'est de durer dans le temps en s'épargnant de plus graves blessures. A l'oraison des 40 ans je pense que l'on doit faire des choix concernant ce que l'on met de soi dans le sport.

En ce qui me concerne je distingue mon sport loisir, mon sport d'entretien et mon sport de performance :

Mon sport de loisir : 1 basket/semaine, 1 match de foot/15j, qq matchs de ping-pong

Mon sport d'entretien : 1H10 de vélo/j (30km/J) + 2 à 3 entrainements piscine  par semaine (2200m par séance). Le temps est à peu près toujours le même. J'ai viré mon compteur sur mon vélo, je n'ai pas de montre avec un chrono, je ne regarde pas l'heure à chaque virage etc... cela m'évite d'être dans une bulle purement de compét et éventuellement cela me fait prendre moins de risque. Je m'échauffe toujours un peu avant et après. Je vois ma Chiro 5/6 fois par an.... pas mal de sport me direz-vous mais avec un seul objectif : être dans une bonne forme physique et mentale pour mon sport de performance.

Mon sport de performance : le surf. Dès que je peux, surf trip ou session à l'arrache en Charentes Maritimes/Vendée, vacances souvent avec des destinations surf... Bref c'est pas non plus toutes les semaines mais mon corps est près pour donner psychiquement et physiquement ce qu'il veut pour avoir les sessions de surf que je rêve, passer des caps mentaux pour la taille de la houle....

Après pour tout ce qui est gainage et renfort musculaire (5/10 min/j et encore si j'ai pas la femme)...et concernant la bouffe alors là mangez de l'avoine ou des protéines très peu pour moi. A l'approche de trips ou de sessions je fais plus attention mais faut aimer la vie et se faire plaisir de son vivant... :mrgreen:

Lucius a écrit:Un fan de vtt qui fait des sauts m’a dit « t’es jamais tombé ? T’as jamais sauté « .  

Le vrai problème que je soulève, c’est pas la prévention mais quand c’est trop tard (mon cas). Dans mon entourage, personne ne m’a conseillé. Je me suis fait confiance. Sauf que... j’ai bien fréquenté un club d’athlétisme mais c’était des bourrins.

Donc la vrai question aujourd’hui pour moi (je ne suis plus dans la performance mais je l’ai été), c’est comment continuer avec un ménisque fissuré ?

A vélo visiblement


Non mais Lucius, la natation si tu as une bonne nage et une bonne coordination des mouvements je ne vois pas ce qui pourrait t'empêcher de faire ce sport ? Si tu veux je pose la question à des pro et je reviens vers toi  :jap: