Au Bistrot, on parle de tout et de rien... Mais surtout de rien !

Message La rétractation : un abus de pouvoir? 03 Oct 2017 09:40

En tant qu'acheteur, ça m'apporte du réconfort, mais en tant que commerçant je trouve cette loi très limitée dans le sens que certains en abusent et ça ne part que dans une direction.

http://droit-finances.commentcamarche.n ... l-acheteur

Se retracter sur une paire d'intras à 20 euros est une chose, mais sur un produit à 1000 euros c'est une autre histoire qui est loin d'etre sympa pour le vendeur.

Un produit de retractation ne retrouvera pas la valeur d'un produit neuf sous blister.

Dans quelles circonstances la rétractation est justifiée et dans quelles circonstances peut-on qualifier cette action comme un abus de pouvoir? Avons-nous et pouvons-nous conserver une conscience tranquille dans le second cas?

Message 03 Oct 2017 10:02

L'abus de pouvoir c'est commander juste pour tester en se disant qu'on renverra ; c'est détourner un système bien pensé pour la défense du consommateur.

L'utilisation juste, c'est parce que tu n'as pas pu l'essayer en boutique, tu ne pouvais pas savoir si ça t'allait, le son te plaisait, etc etc...

Message 03 Oct 2017 10:06

Ce qui est intéressant serait de savoir sur 100 DAP à 1000e combiens sont renvoyés réellement.

Message 03 Oct 2017 10:09

Ca me rappelle le coup des cartes graphiques.
Certaines cartes sont plus apte a être overcloqué que d'autre en fonction d'une caractéristique propre à la carte que tu ne peux connaitre qu'une fois que tu as la carte. (je ne sais plus le nom de ce truc).
Du coup, certains vont commander 10 cartes, les tester toutes, garder la meilleure, et ce faire rembourser les 9 autres !

Message 03 Oct 2017 10:13

Il me semble qu'Amazon, s'il décèle que tu fais ce genre de choses, peut bloquer ton compte à jamais...

Message 03 Oct 2017 10:21

A jamais ? Tu ouvres un autre compte avec une autre adresse email et on en parle plus.

C'est un droit, c'est le "jeu" de la VPC, le vendeur s'expose à cela et si ça ne lui convient pas il n'a qu'à vendre autrement (en "physique"). Comme avec tous les droits, il y a des abus. Mais réduire ce droit aux quels rares abus est assez dommage. Combien le font réellement régulièrement ? Est-ce que TN et notre marché de niche est vraiment un bon exemple pour parler du droit de rétractation ? Dans les marchés de "monsieur toutlemonde" doit représenter un part infime des ventes.  :levit:

Tant que ça me permet de faire des bonnes affaires en reconditionné, je vote pour le maintien de cette belle loi.  :mrgreen:

Message 03 Oct 2017 10:23

kookaburra a écrit:A jamais ? Tu ouvres un autre compte avec une autre adresse email et on en parle plus.

Sauf qu'il prend en compte ton adresse et ton nom..
Déjà vu ça sur Dealabs

Message 03 Oct 2017 10:25

Tu mets le prénom de ta femme (mieux : son nom de naissance) et/ou un "bis" à ton adresse, et je suis sûr que ça passe ! (oui, je suis assez pervers, je sais.  :PP )

PS : ou tu ouvres un compte à un autre nom et une autre adresse, et tu fais livrer chez toi (je fais livrer des trucs que je commande pour un copain et mes parents, sur mon compte Premium, directement à leurs adresses... Tu peux livrer où tu veux). Bref, si tu veux "contourner" Amazon, c'est toujours faisable avec un peu de malice.  ;-/

edit : et ensuite ça pose la question du "refus de vente" de la part d'Amazon. http://droit-finances.commentcamarche.n ... dit-la-loi Ont-il le droit de faire ça légalement ? Pas sûr...  :-?
edit2 : https://services.amazon.fr/standards/co ... ideocom-21 "Amazon se réserve le droit de refuser de fournir un service, de clôturer des comptes ou de supprimer ou de modifier des contenus à sa seule discrétion." Faut croire qu'ils ont le droit.  :mrgreen:

Message 03 Oct 2017 10:37

Sylean a écrit:L'abus de pouvoir c'est commander juste pour tester en se disant qu'on renverra ; c'est détourner un système bien pensé pour la défense du consommateur.

L'utilisation juste, c'est parce que tu n'as pas pu l'essayer en boutique, tu ne pouvais pas savoir si ça t'allait, le son te plaisait, etc etc...


C’est exactement ce qui vient de se passer pour moi ! J’ai pris un Backbeat Pro 2, tous les sites disent qu’il est super génial ! Et bien j’ai été déçu et du coup je risque de le rendre.

Message 03 Oct 2017 10:40

Le droit de rétractation, c'est en VPC, pas en magasin physique.
Achat en magasin
Contrairement à une idée parfois répandue, il n'existe pas de droit de rétractation légal en cas d'achat d'un produit en magasin. Si certains commerçants acceptent de reprendre les produits vendus en cas de rétractation, il s'agit d'un geste commercial qui ne constitue pas une obligation pour autant. Un commerçant peut donc refuser de reprendre un produit vendu en magasin lorsque l'acheteur souhaite se rétracter.

Dans ton cas, c'est juste un service de la part du vendeur, pas une obligation. D'ailleurs, ils le font souvent contre un  avoir seulement, pas de remboursement. Et c'est souvent pas possible pour les casques et intras par mesure d'hygiène, non ?  :-?

Message 03 Oct 2017 11:32

Quand j'achète auprès d'une boutique en ligne qui n'a pas de magasin où tester les produits, je n'ai pas de scrupules à user de mon droit de rétractation.
Ils choisissent de procéder ainsi, réduisant de cette manière ENORMEMENT leurs propres coûts.
C'est le jeu.
Exemple: si je veux acheter du Audio-GD en France, je n'ai pas beaucoup de possibilités. Audiophonics me vendra le produit avec le risque qu'il ne me convienne pas et que je le leur retourne. C'est leur mode de fonctionnement, je l'accepte et de leur côté ils acceptent aussi d'en assumer les risques.

De même pour les "grosses" boutiques en ligne (Amazon, CDiscount, Thomann, etc...). Ils se font tellement d'argent que je n'ai pas non plus de scrupules à user du droit de rétractation.

Par contre, si j'ai un magasin à (relative) proximité qui a en stock et en test possible le produit qui m'intéresse, je considère qu'il est plus correct de ma part d'aller l'essayer en boutique plutôt que de l'acheter avec l'idée d'avance de le retourner s'il ne me convient pas.

Message 03 Oct 2017 11:40

ça me pose effectivement toujours question ce droit.

@Kooka : toi qui est très à cheval sur la légalité de ce qui est publié sur TN, es tu certain de ne pas être un peu border line dans tes propos précédents ? ;-/

Message 03 Oct 2017 12:02

kirasd69 a écrit:
Sylean a écrit:L'abus de pouvoir c'est commander juste pour tester en se disant qu'on renverra ; c'est détourner un système bien pensé pour la défense du consommateur.

L'utilisation juste, c'est parce que tu n'as pas pu l'essayer en boutique, tu ne pouvais pas savoir si ça t'allait, le son te plaisait, etc etc...


C’est exactement ce qui vient de se passer pour moi ! J’ai pris un Backbeat Pro 2, tous les sites disent qu’il est super génial ! Et bien j’ai été déçu et du coup je risque de le rendre.


C'est un casque grand public, ça ne m'étonne pas qu'un tnien le trouve mauvais. Les attentes sont différentes quand on a connu mieux

Message 03 Oct 2017 12:04

Je crois qu’il faut avoir un approche économique de la question.

I - Celui qui s’amuse à commander pour faire joujou 10 jours avant de renvoyer le produit s’expose (i) au décaissement du prix, (ii) à devoir trouver le temps pour remballer et poster le colis, (iii) à supporter les frais de port et d’assurance qui ne seront pas remboursés, (iv) à risquer un refus de reprise si le colis est déterioré, (v) à attendre quelques jours avant que son compte soit crédité à nouveau.

Statisquement, quel est le pourcentage d’abus ? Compte tenu des contraintes qui précèdent, il est certainement faible.

II - Celui qui vend en ligne économise les frais de personnel, de mobilier et aménagements commerciaux, de mise en rayon et d’exposition des produits, du stock de marchandise destiné à la mise en avant des produits, de droit au bail et de loyer hors de prix, etc.

Le gestion des retours produits absorbe t-il le surcoit de marge ? Certainement pas, même si la vente en ligne coute bien plus cher que les gens l’imagine...

Je n’ai donc aucun état d’âme à renvoyer un produit qui ne m’a pas convenu, pas plus que j’en aurai eu en chaussant un casque bose en exposition à la fnac ...

Message 03 Oct 2017 12:20

comment un droit, donc un truc prévu par la loi, destiné à protéger le consommateur qui achète sans voir ou toucher pourrait il être abusif ?